13 septembre 2005

Monde

Comme tout le monde le sait, le cyclone Katrina a dévasté et innondé La Nouvelle-Orléans. J'aurai aimé que tout le monde ait une pensée pour cette ville, berceau du jazz qui, même si ce n'est pas la musique favorite des Déviation, mérite une pensée de la part de chacun.

2 Comments:

Anonymous ****Loys'**** said...

Bien vu....!!

Mais rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme....
...Après Katarina, la vie reprendra
...La Musique se perpétura !

Louise.

22:37  
Blogger Blues' Man said...

Belle initiative, je reconnais bien là, la solidarité du musicos habitué à jouer au dessous du niveau de la mer....
Katarina, voila un beau theme de chanson, la violence de l'ouragan sied bien aux riffs rageurs de Déviation, la disparition des racines blacks ( pour la partie sensible du texte), la défaite de Bush face aux éléments (pour la partie politique),le bayou (pour la partie sensuelle du rythme), putain, y a de quoi faire !.....

12:12  

Enregistrer un commentaire

<< Home